strategy-data-driven
Articles

La stratégie doit être mesurable

Par PNR

J’ai découvert que je m’intéressais à la capacité de mesurer les résultats spécifiques. J’ai commencé ma carrière au début du monde du marketing numérique. J’étais attiré par la possibilité de comprendre l’impact de mes actions presqu’en temps réel. Cette idée m’a permis de m’intéresser au marketing, et par la suite, à la stratégie pendant quinze ans.

 

La planification stratégique Agile est arrivée

Quelques années ont passé et maintenant je travaille dans un cabinet de conseil en gestion où nous aidons les entreprises avec leur stratégie. En tant qu’étudiant du domaine des affaires, c’est un travail de récompense immense, du fait que nous avons un impact direct sur la stratégie et les objectifs de nos clients. Lorsque que mes associés et moi avons créé la compagnie, nous avons examiné les méthodologies existantes de la planification stratégique et en sommes venus à la conclusion suivante: toutes les manières de penser, ainsi que la recherche sur le développement stratégique qui régissent les conseils d’administration de nos jours, datent du siècle dernier. Ces méthodologies classiques sont de moins en moins pertinentes dans un monde qui se veut plus connecté et où les données et les hypothèses scientifiques sont la norme.

Il est évident, selon nous, que le progrès et l’innovation en planification stratégique se déplacent au pas de tortue. Plus complexe encore relativement au défi, est le manque de recherche concernant l’impact de la technologie sur la stratégie. Il existe une sérieuse lacune afin de comprendre comment la technologie a fondamentalement perturbé la chaine de valeur. La situation ne fait que se détériorer étant donné le taux d’amélioration computationnelle. Les possibilités croissantes quant aux logiciels et la profusion de données auront un effet sur toute les industries actuelles. L’impact sera comparable à celui de la révolution industrielle. Nous étions très anxieux d’atteindre ce défi, soit comment les entreprises pouvaient progresser plus rapidement à une époque où le progrès technologique est exponentiel.

 

Souvent, les meilleures solutions proviennent de domaines différents. Nous avons commencé à réfléchir sur les industries adjacentes. En examinant le secteur technologique, une simple idée nous est venue à l’esprit. La plupart des entreprises adoptent les principes d’Agile pour créer leurs produits et appliqués correctement, elles en ont retiré des bénéfices largement prouvés, soit l’autonomie, l’alignement, la rapidité et la collaboration. Si cela réussit pour les logiciels, pourquoi pas pour la stratégie… Nous sommes à créer une nouvelle méthodologie de planification stratégique basée sur ces principes. Notre but est simple: rendre la stratégie réalisable, responsable et mesurable. La plus grande lacune que nous voulions cibler était de changer la stratégie de intangible à tangible et ainsi se concentrer sur l’exécution.

La stratégie prévisible

Dans la plupart des exercices de définition de la stratégie, il y en a peu qui ne sont pas instinctifs, la plupart étant basés sur l’opinion d’un petit groupe de personnes. Est-ce que les dirigeants, dans 30 ans, feront encore une analyse de forces et faiblesses. Cela semble très peu probable que des exercices subjectifs continueront de dominer le développement de la stratégie. Ce n’est pas exagéré de dire que les hypothèses basées sur la méthode scientifique deviendront la norme à adopter pour une stratégie appropriée.

Nous verrons donc que certains aspects relatifs à la stratégie et à la décision deviendront plus automatisés. Par exemple, les décisions sur l’allocation des capitaux seront renforcées par d’importantes données du marché (données sur les habitudes des clients, l’usage des produits, etc.) Les dirigeants pourront augmenter ces données non seulement pour faire ressortir ce qui a fonctionné par le passé, mais aussi pour commencer à prévoir comment mieux appliquer leurs ressources par l’apprentissage de la machine.

Nous commençons à voir que bien des secteurs traditionnels tels, que le marketing, deviennent beaucoup plus axés sur les données. Les développeurs de logiciels joignent de plus en plus les rangs des spécialistes en marketing et optimisent l’acquisition des clients tout comme ils optimiseraient une caractéristique d’un produit. Ce n’est qu’une question de temps avant que le domaine de la stratégie corporative se voit appropriée par les algorithmes. La tendance commence à être reconnue par le monde académique également. Le Harvard Business Review a publié récemment un article expliquant comment les conseillers-robot viennent consulter les cabinets-conseils et la stratégie. La stratégie ne deviendra pas seulement mesurable mais également prévisible.

Un nouvel objectif audacieux

Nous avons établi un nouvel objectif ambitieux dans notre entreprise, soit continuer d’investir dans notre plateforme jusqu’à ce que le rôle des conseillers augmente et permette de nous concentrer sur ce qui est important, autrement dit, les personnes. Nous sommes très loin avant que cela devienne réalité, mais c’est inévitable. La plupart de ce que nous savons, de nos jours, au sujet du développement de la stratégie, se verra radicalement augmenté par les données et le logiciel.

Puisque qu’il est encore tôt et qu’il n’y a pas encore de recherche, nous nous attaquons à ce dont nous avons besoin pour la mesure. Développer cette démarche est un territoire inexploré et nous sommes sûrs de commettre des erreurs en cours de route. La part de la croissance du marché, la croissance des profits des concurrents/employés, Les tendances concernant la valeur à vie d’un client (LTV) et le NPS font partie des quelques mesures que nous recherchons. Les capacités internes à exécuter une stratégie sont une importante composante afin de s’assurer que les recommandations soient réalisables. C’est encore très tôt dans ce domaine bourgeonnant. Réaliser une stratégie prévisible aura un énorme rebondissement sur les entreprises qui seront les premières à atteindre ce niveau et un nouvel avantage concurrentiel verra le jour. J’aimerais votre feedback sur des pistes à explorer!